FAUGUERNON 

Le Pays de l'Aulne et du Hêtre 

Que l’historien soit remercié ! Nos habitants peuvent y voir un peu plus clair sur l’origine de leur village et reconnaître en même temps ou imaginer le site du sanctuaire et celui de la forteresse. 

… un certain temps, mais pas si lointain.  

Nous sommes en 846, et Hervé, sans doute comte du Maine, s’en va à Bayeux chercher les reliques de Saint Regnobert, évêque de Bayeux au VIIème siècle, et de Saint Zénon, diacre. Les Bretons sont dans les parages et les reliques seraient menacées. Que les Bretons de Fauguernon n’en tirent pas ombrage ! 

 
 

 

« Ainsi, après avoir quitté Bayeux, Hervé fait une première étape in villa quae vocatur Nogerolas, localité identifiée depuis les Bollandistes et Auguste Le Prévost, avec celle de Norolles. Cette proposition est parfaitement recevable si l’on considère que les communes actuelles de Norolles et de Fauguernon ne constituaient alors qu’une seule villa. Le passage des reliques de saint Regnobert donna lieu à la construction, sur le territoire de la commune actuelle de Fauguernon, d’un petit sanctuaire dédié à saint Regnobert qui, encore qualifié de capella en 1221, finit par acquérir tardivement l’autonomie paroissiale. Le texte de la translation ne précise pas les raisons pour lesquelles Hervé choisit de passer la nuit à Norolles/Fauguernon. Hervé y possédait peut-être une résidence sur l’éperon rocheux qui domine l’église Saint-Regnobert, à l’emplacement où, plus tard, sera édifié l’un des plus puissants châteaux de la famille Bertran »  (Christophe MANEUVRIER Université de Caen).  

 

 

 

 

Dis moi fauguernon existe depuis...